Royal Cercle Sportif de Verlaine : site officiel du club de foot de VERLAINE - footeo

Jonathan Legear, citoyen de Verlaine, porte parole des capitaines de Nationale 1

21 octobre 2020 - 17:13

Jonathan Legear à défaut d'être joueur du RCS Verlaine n’en est pas moins depuis quelque temps citoyen de l’entité Verlainoise.

Il évolue, on le sait à l’URSL Visé, qui situe un étage au-dessus du nôtre. Or, cette Nationale 1, qui n’est rien de moins que le troisième échelon national se trouve assise entre deux chaises : le monde amateur et le monde pro. Une situation peu confortable qui a amené les capitaines des clubs appartenant à cette série à se mobiliser. Et ceux-ci ont fait appel au Verlainois Jonathan Legear

Le capitaine de l’URSL Visé, compte tenu de son passé au plus niveau, ce et y compris international accepté de devenir le référant wallon, et ce titre, il a diffusé une lettre cosignée par les capitaines concernés :

« Nous, les capitaines de toutes les équipes de Nationale 1, nous sommes unis pour dénoncer la situation actuelle au sein de notre ligue. Ces dernières semaines, plusieurs matches ont été reportés car une personne infectée du corona ne pouvait pas jouer. Il est exigé de nos clubs, nos employeurs qu’ils présentent des joueurs professionnels sous contrat afin de se conformer aux conditions de licence. Ceci sans aucune compensation financière en retour. Ces joueurs professionnels ont les mêmes contrats de travail que les joueurs 1A et 1B et donc les mêmes droits. Nous pensons qu'aucune distinction ne doit être faite au sein d'un même secteur. Pour les joueurs de 1A et 1B, des protocoles séparés sont établis pour continuer la compétition de manière sûre et continue.   C'est pourquoi nous demandons à l'URBSFA de répondre à notre appel et de modifier les protocoles de notre série.  Une exception à la mesure du vestiaire (dans le respect de la réglementation sanitaire) et des tests Covid systématiques en constituent des éléments. Nous voulons être traités de la même manière que le reste de notre secteur d’activité afin que nous puissions terminer notre compétition en toute sécurité.

De plus, nous demandons un soutien financier pour nos clubs qui font partie du football professionnel en Belgique et ceci en raison des conditions de licence imposées. »

Commentaires